Lorsque le jeu n’en est plus un, comment se faire interdire de casino en ligne ?

Vous perdez le contrôle sur la pratique des jeux en ligne, sur les sommes misées ? Il est temps de réagir pour en limiter les dégâts sur votre vie personnelle, votre santé morale et financière. Vous pouvez vous faire interdire de jeux sur Internet avec votre inscription automatique dans un fichier spécial communiqué aux sites de jeux d’argent reconnus par la Loi. Il est donc encore temps de réagir, voici comment se faire interdire de casino en ligne.

L’interdiction volontaire sur tous les jeux en ligne : Des démarches simples

Cette démarche concerne tous les sites de jeux sur le Net. Vous pouvez effectuer une pré-demande en ligne via le lien suivant :

Vous préférez adresser votre demande par courrier ? Rédigez une lettre de demande d’exclusion que vous adresserez au ministère de l’Intérieur. Votre courrier doit être signé et mentionner toutes vos coordonnées ainsi que votre numéro de téléphone. Il s’accompagnera également d’une copie d’une pièce d’identité (passeport ou carte d’identité recto/verso).

Les services locaux de la police en charge de la surveillance des jeux d’argent vous convoqueront ensuite pour signer et approuver votre interdiction.

 

 

Comment se faire interdire de casino en ligne et s’auto-interdire sur certains sites seulement ?

Moins radicale que l’interdiction volontaire de jeu, l’auto-exclusion s’applique uniquement aux sites de jeux que vous choisissez. A noter : l’auto-exclusion est aussi valable pour les casinos physiques. Vous devez pour cela contacter directement votre site de jeu favori par téléphone ou courriel. Si vous souhaitez être interdit d’accès à plusieurs sites Internet sur lesquels vous êtes inscrits, vous devrez répéter cette même démarche auprès de chacun d’eux.

L’auto-exclusion contraint l’opérateur à procéder à la clôture de votre compte. Cette interdiction peut être selon votre choix temporaire (de quelques jours à plusieurs mois) ou définitive (clôture immédiate de compte sans possibilité d’en ouvrir un nouveau avant 3 ans). Elle est renouvelée automatiquement sans nouvelle démarche de votre part. Passé ce délai de 3 ans, vous pouvez demander une levée d’interdiction directement en ligne.

Attention : Seuls les sites de jeux légaux et encadrés donc agréés par l’ARJEL (Autorité de Régulation des Jeux en Ligne) sont tenus par la Loi de proposer aux joueurs des mesures d’auto-exclusion.

Pour connaître toutes les procédures d’interdiction contactez les professionnels de https://sosjoueurs.org.

Si vous aimez, partagez :Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *