Tout savoir sur le testament

La mort n’est pas forcément la seule raison pour rédiger un testament. Il peut être rédigé à chaque grand moment de la vie : mariage, pacs, naissance… Il peut également se faire à tout moment tant que la personne est saine d’esprit et âgée de 18 ans et plus.

Qui peut le faire ?

Comme tout acte juridique, le testament doit se soumettre à certaines conditions pour qu’il soit valable. Les mineurs et les majeurs sous tutelle ne peuvent pas faire un testament (excepté les mineurs émancipés). Un testament doit être fait par une seule personne, un couple doit donc faire chacun leur testament. Le testament est annulé s’il a été établi sous pression morale ou physique. Il n’y a pas de limite sur le type ou la quantité de biens à léguer.
Le testament est souvent réalisé avec et confié à un professionnel de la justice et de la succession. Il peut s’agir d’un avocat des affaires familiales, notaire, huissier, etc.

À qui léguer ?

huissierLes héritiers réservataires* qui sont les enfants et le/la conjoint(e) doivent obligatoirement faire partie des successeurs. Si vous souhaitez léguer vos biens à plusieurs personnes, faites-le sur la quantité disponible, c’est-à-dire les biens qui n’ont pas été légués aux héritiers réservataires. Pour veiller au bon déroulement de vos volontés, vous pouvez désigner un exécuteur testamentaire. À tout moment, vous pouvez révoquer votre testament en trois manières : faire un nouveau testament qui annule le précédent, rédiger une lettre précisant sa révocation, ou détruire le testament.

Les types de testament

Le testament olographe est le plus courant. Les volontés du testateur sont rédigées en manuscrit sur un papier libre avec la date, le lieu et sa signature. Pour le testament authentique, les volontés sont dictées devant deux témoins (une personne de choix, un notaire qui rédige). Celui – ci peut être dactylographié ou manuscrit, puis signé par le testateur ainsi que par les témoins. Le testament mystique est celui le moins pratiqué, le papier contenant les volontés est mis sous enveloppe et déposé chez le notaire, puis cacheté et scellé devant deux témoins. Quant au testament international, comme son l’indique, il concerne les biens du testateur à l’étranger.

En cas de conflit de succession, n’hésitez pas à contacter un avocat spécialiste de la succession, comme celui-ci.

Si vous aimez, partagez :Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *