Le métier d’avocat : un métier passionnant et exigeant

Le métier d’avocat fait rêver. Dans la réalité, le chemin est toutefois difficile d’accès et, une fois parvenu au but, nécessite une grande capacité de travail. En effet, les journées de ce professionnel du droit oscillent entre la rédaction d’actes juridiques, les consultations, la défense des intérêts de ses clients dans le cadre d’un procès, et d’audiences. En quoi consiste ce métier ? Comment y accéder ?

Quels sont les différents domaines de l’avocat ?

Le métier d’avocat ne se limite pas à des prestations éloquentes dans les prétoires ou encore au traitement de litiges de plusieurs millions d’euros. En réalité, outre le droit pénal, il existe plusieurs dizaines de spécialités pouvant conduire à cette profession, qui s’inscrivent dans le cadre d’affaires de la vie quotidienne : droit de la famille, droit du travail, droit de la santé, droit des sociétés, droit immobilier, droit de l’urbanisme, droit de la fonction publique, etc.

Conseil et défense : les deux missions de l’avocat

Les activités de ce professionnel du droit sont diversifiées. Elles se distinguent en deux branches : le conseil et la défense (dit aussi le contentieux).

En qualité de conseil, il doit chercher à tout prix à éviter le procès. Il doit trouver des solutions juridiques à des problématiques que leur posent ses clients. À cette occasion, il effectue des consultations juridiques et peut être amené à rédiger des actes juridiques.

Dans le cadre de ses activités de défense, il doit trouver les arguments juridiques qui permettront de faire gagner son client à l’issue de l’audience. C’est lors de cette audience qu’il sera amené à défendre oralement son client en exposant les arguments sur lesquels il aura travaillé durant plusieurs mois, voire plusieurs années.

Comment accéder à ce métier ?

Pour accéder à ce métier, un Master II équivalent à un Bac + 5 s’impose dans la spécialité choisie. Puis, il faut réussir l’examen du CAPA (Certificat d’aptitude à la profession d’avocat) et se former ensuite au sein d’un CRFPA (Centre régional de formation professionnelle pour avocats). Le diplômé pour exercer en tant qu’avocat à Saint-Etienne, Paris, Lyon… partout en France. Il rejoindra d’abord un cabinet et plus tard pourra s’associer avec d’autres avocats.

Si vous aimez, partagez :Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *