Le compostage : un allié des collectivités

Les lois Grenelle 1 et Grenelle 2 invitent depuis 2009 les entreprises et les collectivités à réduire ou valoriser leurs déchets, et le compostage fait partie des solutions les plus simples, les moins coûteuses et les plus écoresponsables à mettre en œuvre.

Qu’est-ce que le compostage ?

 On nomme compostage l’action de milliards de micro-organismes qui, par digestion ou fermentation, transforment les biodéchets (restes de nourriture, de tontes, fleurs fanées) et toute autre matière organique en un substrat incroyablement généreux : c’est le compost, un humus domestique riche en carbone, en azote, en phosphore et en potasse, ainsi qu’en divers sels minéraux nécessaires à la croissance des végétaux et à l’épanouissement des sols. Pour en savoir plus, consultez le site de professionnels comme https://pierrefeltz.org.

Un produit qui redonne vie à la terre

 Très populaire auprès des jardiniers, le compost est considéré comme un amendement de grande qualité. Utilisé en épandage en surface, il dynamise la micro-faune qui colonise ensuite la terre et la fertilise à son tour. Mélangé au terreau de plantation, il enrichit le sol en micro-organismes et améliore sa structure. En outre, il retient mieux l’eau dans les sols sableux et aère les sols argileux. Il doit également une partie de son succès au fait qu’il distribue progressivement les minéraux dont il est chargé, sans risque de surdosage pour les plantes.

Quelles solutions pour composter ?

 De nombreuses start-ups se sont lancées dans la commercialisation de composteurs de toutes formes et de toutes tailles, et proposent des bacs discrets ou élégants à des tarifs abordables. Si vous souhaitez tendre vers une démarche écologique, il est possible de suivre une formation sur le compostage. Si vous ne souhaitez pas composter sur le lieu de votre activité ou que vous n’en avez pas la possibilité, des initiatives se mettent en place dans certaines communes. Ils s’y développent de plus en plus des services de collecte de déchets verts et bruns, directement dans les locaux des entreprises et des collectivités. Ces déchets sont ensuite transformés et commercialisés sous forme de compost ensaché.

Si vous aimez, partagez :Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *