L’artisanat marocain dans tous ses états

L’artisanat marocain dans tous ses états

Traditionnel et authentique, l’artisanat marocain détient une réputation qui n’est plus à refaire et qui dépasse les frontières depuis longtemps. En effet, l’artisanat marocain cartonne sur le marché mondial, notamment en Europe, en Asie, mais aussi aux États-Unis et en Australie. Chaque ville du Maroc a ses propres spécialités. 

Artisanat de la ville ocre, Marrakech

La ville offre une pléthore de métiers, d’artisans très doués. Elle est particulièrement réputée dans le domaine de la maroquinerie, de la dinanderie et des tapis. Les vêtements et la bagagerie trouvent de nombreux amateurs. Les produits des tribus Glaoua et Sektana sont particulièrement mis en avant. La dinanderie de Marrakech concerne principalement le cuivre et de l’argent maillechort. La ville met aussi en avant ses spécialités dans le travail de la feuille de palmier, la poterie et les mosaïques.

Artisanat de Fès

Se positionnant comme la capitale artisanale du Maroc, Fès jouit d’une renommée internationale sans faille, notamment en matière de création artistique. De passage dans la ville de Fès, ne repartez pas sans ses célèbres faïences bleues ou polychromes sur fond blanc. Dans les zones rurales à proximité de Fès, le tissage, la vannerie, ainsi que les objets en roseau sont mis en avant. Actuellement, plus de 30.000 artisans y exercent leur talent.

Artisanat de Meknès

La ville de Meknès n’est pas en reste en termes d’artisanat marocain. Elle offre des activités très variées comme la broderie, la damasquinerie, la maroquinerie, la sculpture sur bois, la céramique et le tissage. La broderie, notamment, s’inspire de celle de Fès, mais avec des supports et des couleurs différentes. Elle est plutôt réalisée sur des supports de mousseline et de cotonnade. Les artisans de Meknès excellent aussi dans l’art du damasquinage. Il s’agit d’enchâsser des fils d’or, d’argent, ou de cuivre dans le métal pour en faire des objets décoratifs.

Si vous aimez, partagez :Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *