La récupération de l’eau de pluie : pourquoi ? Comment ?

La récupération de l’eau de pluie est devenue une nécessité, avec la raréfaction des ressources et la tendance croissante aux longues périodes de sécheresse, même sous les latitudes tempérées. Aujourd’hui, des dispositifs spécifiques de récupération ont vu le jour et des entreprises spécialisées assistent les agriculteurs dans leur projet de constitution de réserves d’eau. L’ingénierie de la récupération d’eau est devenue un métier.

Pourquoi récupérer l’eau de pluie ?

Les exploitations agricoles sont contraintes de nos jours à un arrosage intensif sur de longues périodes. L’eau est généralement puisée dans la nappe phréatique. Or, on sait que de nombreux cours d’eau souffrent aujourd’hui d’un stress hydrique intense. Les étés sont marqués par de longues périodes de sécheresse. Les prélèvement dans la nappe phréatique posent problème lorsqu’ils dépassent un certain volume et que les réserves souterraines ne peuvent plus se reconstituer. C’est la raison pour laquelle des entreprises de récupération de l’eau de pluie comme Kipopluie ont vu le jour.

Comment récupérer l’eau de pluie ?

Il existe aujourd’hui différentes solutions mises en œuvre par les entreprises de récupération d’eau de pluie. La technique la plus ancienne, employée depuis longtemps par les exploitations agricoles, consiste à creuser un large trou et de le bâcher pour l’étanchéifier avant d’y stocker l’eau pluviale. Aujourd’hui, néanmoins, on dispose de solutions plus sophistiquées comme de grands collecteurs d’eau enterrée. Ces citernes durables permettent de stocker l’eau sans risque d’évaporation et de la prélever pour irriguer ou arroser en cas de sécheresse. Les entreprises de récupération d’eau de pluie proposent aussi à leurs clients des solutions de traitement de l’eau, pour adapter son degré d’acidité aux cultures. Les installations de traitement peuvent être posées en même temps que les cuves.

Si vous aimez, partagez :Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *