L’histoire du « Bretzel »

En Allemagne, on trouve toutes sortes de pâtisseries et viennoiseries, y compris le bretzel. Il fait partie des variétés de pain très consommé en Allemagne. Sucré ou salé, il existe en plusieurs goûts et en plusieurs formes. Même sa fabrication est tout à fait particulière.

Connaissez-vous le bretzel ?

Le bretzel est un petit pain en forme de nœud ou des bras entrecroisés couverts de gros sel. Il est originaire du sud de l’Allemagne, mais peut avoir des saveurs variées (sucré ou salé, dans d’autres pays). Pour obtenir le goût parfait, chaque boulangerie a sa recette secrète. En général, pour en faire la pâte, il faut un peu d’eau, de farine, de beurre, de sel et de la levure boulangère. Pour la recette originale, il faut la plonger dans de l’eau puis saupoudré de gros sel avant la cuisson au four. Très populaire en Alsace, le bretzel représente un des traits caractéristiques de la culture allemande.

 

 

Comment le bretzel a-t-il été inventé ?

Plusieurs légendes sont à l’origine du bretzel. On dit qu’il a vu le jour à Bad Urach par un boulanger qui a failli subir une peine de mort. Pour être épargné, un seigneur lui proposa comme gage de fabriquer une pâtisserie originale. C’est de cette façon qu’il a créé le bretzel. La méthode de plonger le bretzel dans de l’eau de bicarbonate de soude vient d’un boulanger qui a enfourné un bretzel tombé par inadvertance dans une cuvette contenant de bicarbonate. Et comme le hasard fait bien les choses, une fois sorti du four, le petit pain a pris un goût particulier et est devenu croustillant.

Les différentes formes du bretzel

Que ce soit en Allemagne, en Alsace, au Grand-duché de Luxembourg, au nord de la Suisse, en Autriche ou aux États-Unis, le bretzel est réputé pour son goût exquis. De ce fait, il peut également avoir différentes formes comme le bretzel avec lardons et gruyère, le bretzel luxembourgeois aux amandes, le bretzel sucré. Concernant le bretzel allemand, on en distingue deux variétés : le bretzel souabe et le bretzel bavarois. Il existe aussi des bretzels allemands sucrés que l’on sert souvent durant les jours de fêtes comme la Saint Martin ou le Nouvel An. Pour les fins gourmets, l’Oktoberfest de Munich est aussi une des occasions de découvrir le bretzel, à part la bière bien sûr !

 

Si vous aimez, partagez :Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *