Emma Morano : la nouvelle doyenne de l’humanité 2016

Depuis le décès de Susannah Mushatt Jones, le 12 mai 2016, Emma Morano prend le relais en tant que doyenne de l’humanité. Cette Italienne de 116 ans a vu le jour le 29 novembre de l’année 1899. Évidemment, cette surprenante longévité a bien ses secrets et vous les découvrirez à travers cet article.

Le secret de l’alimentation

La longévité d’Emma Morano s’explique surtout par rapport à son alimentation. À l’âge de 20 ans, elle était diagnostiquée d’une anémie. À cette époque, son médecin lui a prescrit un régime alimentaire à base d’œufs. Depuis, elle consomme quotidiennement deux œufs crus et un œuf cuit. Pendant plus de 90 ans, elle a donc déjà mangé plus de 70 000 œufs crus et plus de 30 000 œufs cuits. À cela s’ajoute une bonne quantité de viande chaque jour et les gâteaux dont elle raffole tant.

 

 

Rester célibataire

Emma Morano a vécu une relation conjugale compliquée jusqu’en 1938. Ne supportant plus le comportement de Giovanni Martinuzzi qui la battait, elle se sépare de lui. Sa vie de couple s’achève alors après 12 ans de vie commune et de mésaventures. Elle décide ainsi de poursuivre sa route, et ce, sans plus penser à avoir d’autre partenaire. Elle a affirmé qu’elle souhaite continuer sa vie sans plus avoir à supporter cette impression d’être dominée par quelqu’un d’autre. Selon elle, ce choix a marqué un grand tournant de sa vie et a contribué à sa longévité remarquable.

C’est génétique, paraît-il !

L’explication est sûrement génétique selon les spécialistes. Effectivement, la mère d’Emma Morano a également pu vivre jusqu’à l’âge de 91 ans. Quant à sa sœur Angela, elle a atteint les 107 ans. Leur cas a suscité la curiosité de certains scientifiques d’Harvard et les ont poussé à entamer quelques études. De ce fait, ils ont commencé à examiner de près son ADN pour tenter de découvrir s’il y a une explication génétique tangible sur ce phénomène de longévité dans la famille.

Si vous aimez, partagez :Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *